Kasmir : « tant que Humblot sera le coach, je ne participerai pas »

Spread the love

VM : nous sommes heureux de vous donner la possibilité de vous exprimer et éclairer nos lecteurs sur la prétendue brouille qu’il a pu avoir entre vous et votre coach.

BACAR Kasmir : Je n’ai pas apprécié que vous (VM) m’ayez indexé dans votre article, disant qu’à cause des mots prononcés par le coach, je suis énervé. Or il ne m’a même pas parlé le jour du match.

VM : Alors pouvez-vous nous aider à mieux comprendre le problème.

BACAR Kasmir : Le comportement de notre coach, c’est bien connu, est bien particulier. Le jour où j’ai appris que coach Humblot s’est mis en colère parce que nous n’avions pas respecté le rendez-vous de l’entraînement, lundi, il avait raison. Mais il a remis une couche jeudi, il a encore fait les mêmes remontrances. Alors qu’il sait bien comment les joueurs vivent : manque de moyens, de chaussures … Alors, il se met en colère et menace de ne pas venir avec nous à Moroni.

Malgré tout, il est venu assister au match en spectateur et a lancé des mots blessants à l’égard de mes responsables, ceux qui m’ont permis d’entrer dans l’équipe. Et ça je ne l’ai pas supporté.

Le coach en a fait une habitude de menacer régulièrement de partir partir. Au début, je prenais ça légèrement mais au bout d’un moment…

VM : Alors comment cette histoire s’est dénouée ?

BACAR Kasmir : C’est ce jour-là que, voyant qu’il continue de nous traiter de la sorte que j’ai pris ma décision que je me retirer tant qu’il demeurait coach de l’équipe. Je n’ai rien contre lui, mais son comportement m’a fatigué.

VM : As-tu échangé avec les collègues ?

BACAR Kasmir : J’en ai parlé avec le capitaine, car c’est lui qui m’a fait entrer dans le club. Nous sommes à même de mobiliser tout le monde pour pouvoir aller au bout de cette saison sans aucun problème.

VM : Est-ce que cela veut dire qu’il y a une volonté de certains joueurs d’écarter le coach ?

BACAR Kasmir : L’écarter, cela n’est pas de mon ressort, notre président verra ce qu’il compte faire. Nous, nous sommes des joueurs, des soldats. Mais le président doit bien réfléchir avant de prendre une décision.

Il peut décider de m’écarter du groupe et garder coach Humblot, cela ne me pose aucun problème envers qui que ce soit. Je suis une personne indépendante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.